Sélectionner une page

Avez- vous déjà constaté que nombreuses sont les personnes qui critiquent et qui donnent souvent les ordres en maîtres souverains sans jamais rien faire elles- mêmes (Catégorie A) ? Et que la ligne des gens qui décident d’entreprendre, d’oser bien que n’ayant pas toutes les ressources nécessaires est presque vide. ( Catégorie  B ).

La catégorie A malgré sa bonne volonté voit toujours des obstacles, des montagnes insurmontables, elle se voit déjà vaincue avant même d’avoir essayé. Le pire c’est la petite voix méchante à l’intérieur d’elle qui lui dit : à quoi bon essayer puisque tu n’y arriveras jamais. Et finalement décide de ne rien faire.

À l’opposé, la catégorie B, avec ses peurs, ses défis personnels à surmonter et autres décide de faire quelque chose avec le risque non seulement de s’exposer au monde mais aussi d’être critiqué par ses pairs ou même les gens qui veulent faire la même chose mais qui en réalité n’osent pas le faire par peur du ridicule, du jugement d’autrui ou même la peur de l’échec. Tenez par exemple, Je me rappelle de mes débuts avec certes la boule au ventre mais beaucoup plus la volonté d’avancer qui me guidait et qui me guide toujours.

Ancienne timide, n’ayant jamais pensé aux questions de leadership ou même de coaching ou de motivation,

Fatiguée des résultats peu satisfaisants que je produisais, fatiguée des échecs répétitifs sans prendre en compte ce que ces derniers m’enseignaient, fatiguée de vivre par procuration, fatiguée de suivre les séries télévisées brésiliennes qui en réalité m’enfermaient dans un monde qui n’existait pas et qui ne m’apportait rien , fatiguée de ne pas avoir été une source productive pour mon prochain, je me suis posée une question, qui a basculée ma vie et qui l’a donnée un tout autre sens : «  quel est mon véritable rôle dans cette société ? »

Cette démarche a été longue, productive et souvent bourrée d’incompréhensions où je devais trouver les pièces manquantes du Puzzle pour lui donner un sens. Pour la petite histoire je suis toujours entrain de relier les chapitres parce que la marche est longue.

 5ans après, je ne regrette rien. Je suis juste amoureuse de mon parcours qui conjugue avec parfait et imparfait.

5 ans après j’ai développé des compétences extraordinaires.

5 ans après, j’ai une entreprise et je vie de ma passion coacher-motiver et former

5 ans après ma voix compte et je contribue de manière significative au développement de mon pays et l’Afrique.

5 ans après, il m’arrive d’échouer et de recommencer encore et encore.

Qu’est ce qui fait la différence entre les deux catégories ? C’est tout simplement pour ma part la CONFIANCE EN SOI : le fait d’avoir pleinement conscience de sa valeur, de ses ressources et de ses potentiels et les mettre à profit pour obtenir ce qui compte pour nous.

Grâce à la confiance en soi on est capable de ne plus vivre par procuration.

Grâce à la confiance en soi on peut créer une vie qui nous inspire et inspire les autres

Grâce à elle on peut efficacement contribuer au développement de nos communautés à notre manière.

Grâce à elle, on peut sortir de notre zone de confort et produire des résultats.

Grâce à elle, on peut montrer au monde notre différence.

Grâce à elle on peut oser l’action et devenir influenceur.

Grâce à elle, on peut apprendre à se valoriser….

Le manque de confiance se paie cher

  1. Il gâche des vies entières, Il nous impose des limites, Il nous fait passer à côtés des opportunités en or. Il nous fait douter de nous-même d’où l’importance de commencer à travailler notre confiance en nous en prenant conscience de nos ressources et potentiels.
  2. La personne qui manque de confiance en elle dépend toujours de l’approbation ou la désapprobation d’autrui. Elle va jusqu’à s’approprier la réalité des autres en mettant de côté son propre jugement.
  3. Enfin, on n’a pas forcément besoin d’écraser l’autre pour faire briller sa lumière. L’affirmation de soi qui naît d’une saine et authentique confiance en soi nous permet de trouver notre propre couloir et apprécier celui de l’autre. Ne l’oublions pas. On peut tous faire la même chose mais chacun aura sa particularité.

Êtes-vous prêts à relever le défi ? si oui, à très bientôt pour des clés qui vous aideront à travailler sur votre confiance en vous-même.

#LECOACHBK

%d blogueurs aiment cette page :